L'histoire de la marque HUDSON Spirit ...

En 1990, un anglais Ray WEBB se fabriqua pour son usage personnel un trois roues à une place. Reprenant le nom d'une marque automobile américaine disparue 'Hudson', il nomma sa voiture HUDSON Free Spirit. 

 

Les HUDSON Spirit sont donc des kits cars anglais de constructions artisanales basés sur châssis en tubes carrés soudés, une carrosserie en fibre de verre et des éléments mécanique de la Renault 5 : moteur, transmissions, suspensions, direction, roues, etc...

 

HUDSON Free Spirit (monoplace - 3 roues)
HUDSON Free Spirit (monoplace - 3 roues)

 

Avec un poids de moins de 340 kg et généralement un moteur de 1,3 litre développant 65 cv, le rapport poids/puissance est intéressant :  on est surpris de trouver à son volant des vraies sensations de course avec cockpit de pilotage monoplace, accélération, bruit de l'échappement ...

 

Avec ses caractéristiques, il y eu des demandes et des commandes de particuliers : Ray WEBB vendit 12 exemplaires en créant l'Hudson Component Cars' à Norwich dans le Norfolk en Angleterre. 

HUDSON Kindred Spirit

Puis face à la demande d'un véhicule deux places, Ray WEBB rallongea le châssis de 12 inches (30 cm) pour faire le seul véhicule à 3 roues en tandem (avec cependant une place arrière très très réduite). 17 châssis ont ainsi a priori été produits.

HUDSON Kindred Spirit (2 places tandem - 3 roues)
HUDSON Kindred Spirit (2 places tandem - 3 roues)

HUDSON Mystic Spirit

EN 1992-1993, quelques exemplaires à 4 roues furent produits : la HUDSON Mystic Spirit.

HUDSON Mystic Spirit (monoplace - 4 roues)
HUDSON Mystic Spirit (monoplace - 4 roues)

Seconde production

La production des Hudson anglaises a pris fin en 1993. Mais suite à une homologation par le TUV allemand, Kurt Freyboth à Offstein en Allemagne (Rhon Sport Automobile RSA) via Wizard Cars en Tchéquie a poursuivi la production (environ 150 exemplaires) jusqu'en 2003, avec le même nom : HUDSON.

Motorisation

Le choix de puissance des moteurs R5 installés à bord des différentes générations de Hudson est large : du modeste 855 cm3 - 34cv jusqu'au Gordini 105cv. 

 

Les vitesses de pointes vont ainsi de 170 à 226 km/h (même si au delà de 160 km/h le pilote commence à avoir des sueurs froides dans le dos tellement la sensation de vitesse est perceptible...). De plus, les freins ne sont pas assistés !

Selon les véhicules donneurs, les boites 4 vitesses font parfois place à des boites 5 vitesses, toujours de R5. Le levier de vitesse est généralement placé entre les jambes, même si certaine Hudson sont montées avec le levier de vitesse coté gauche voire coté droit.

Châssis et carrosserie

La carrosserie est en GRP (glass reinforced plastic) : un matériau composite en résine polymère renforcé par des fibres de verre (légèreté et résistance).

La carrosserie est constituée de 7 éléments : capot avant, parois latérales gauche et droite, partie arrière, deux ailes avant et enfin partie haute du cockpit.

 Chaque élément est solidarisé avec le châssis tubulaire au moyen de 4 vis : le démontage intégrale de la carrosserie de la Hudson ne prend pas plus de 10 minutes !

 Le réservoir de carburant de 17 litres est situé à l'arrière gauche.

Pilotage plaisir ...

Pas de place pour des bagages ou un passager en version Free Spirit : du pilotage plaisir en solitaire, juste pour rouler sur route ouverte et user la gomme des pneumatiques avec des sensations de monoplace !!!

hudson free spirit monoplace homologuée route course racing vhc renault 5 piste circuit 3 roues

Galerie de photos :